VENETES ET ITALIOTES :

Les Pontiques de Vucedol se sont formés par la fusion des Pontiques de Baden-Kostolac avec des Pontiques des sépultures à catacombes venus du nord-est vers 2700 BC.
Ces peuples de cavaliers portaient des haches de combat de section polygonales et des couteaux losangiques en cuivre. Ils utilisaient des poteries noires polies (parfois avec des anses) décorées de signes solaires (cercles concentriques) incisés, pointillés et sillonnés. Leurs descendants étaient connus dans l'antiquité sous le nom de "Vénètes" en Italie du nord-est et en Slovénie.
Plusieurs tribus issues de la culture de Vucedol partiront envahir l'Italie. Ces hommes, appelés "Italiotes" ou "Italiques", seront les ancètres directs des Latins (Romains et Falisques) et des Osco-Ombriens :

- Italiotes latino-Falisques de Remedello II en Italie du nord et Suisse du sud (2300 - 2100 av.Jc. / 3300 ou 2800-2500 bc ) : Guerriers porteurs de poignards triangulaires en cuivre, utilisant des tasses incisées ou impressionnées et des pandeloques en forme de double-spirale en cuivre. Ils portaient des vêtements en lin décorés de motifs à carreaux, et ils enterraient les hommes sur le coté gauche, tête à l'ouest, et les femmes sur le dos, tête à l'est.
Les Ligures des Alpes étaient passés sous leur domination : Trumplinis et Camuniens de Tamins-Carasso-Isera (Trentin- haut Adige et val Camonica) et Salasses de saint-Léotard (Valais et val d'Aoste). Leurs dessins gravés du Val Camonica-Valtellina (style 3A1) montrent l'importance accordée aux motifs en forme de soleil.
Plus au sud, dans le Latium, des Italiotes latino-Falisques repousseront les Pélasges des hypogées de Gaudo et formeront la civilisation de Rinaldone (Sicules, Opiques, Ausones, Latins et Falisques ?). Ils reprendront l'usage des tombes en hypogées des Pélasges, en y ajoutant de l'ocre. Ils sacrifiaient les femmes (en leurs fracassant la tête) dans la tombe de leurs maris décédés (coutume du "sati"). Ils utilisaient des vases globulaires à anses et à col étroit.

- Vers 2100-1900 av.Jc. (2500 - 2300 bc) les Italiotes Latino-Falisques de Remedello subissent l'influence des Ligures de France, porteurs de gobelets campaniformes "AOO" et "maritimes". Dans les gravures du Val Camonica-Valtellina (style 3A2), les dessins de soleils sont remplacés par des hommes à tête de soleil.

- Vers 1900-1800 av.Jc. (2300 bc.) de nouvelles tribus Italiotes, les Osco-Ombriens arrivent en Italie du nord. Elles utilisent des poteries de type Ljubljana-Vucedol (tasses noires non décorées) et fondent la civilisation de Polada : utilisation d'armes en bronze et de tasses à anses. Les gravures du Val Camonica-Valtellina représentent alors des hommes stylisés et des roues à quatres rayons. Ce peuple dominera pendant quelques temps les Ligures du sud de la France (poteries à décors barbelés venus de Ljubljana).
Plus au sud, les Italiques Latino-Falisques forment la civilisation Apennitiques d'Andria. Ceux-ci seront les ancètres des Latins (Romains) et des Falisques du Latium ainsi que des Sikèles (Sicules), des Oenotriens (Italis) et Morgètes qui progresseront jusque dans l'extrême-sud vers 1270 bc.

- Bien plus tard, les Latins Romains unifieront les tribus Italiotes et formeront un immense empire... Mais cela ne concerne plus la période néolithique.


RELIGION DES PROTO-ITALIOTES :

Les Indo-Européens Italiotes d'Italie et les peuples alpins vassalisés dressaient des stèles de forme humaine. Celles-ci représentaient peut-être des dieux guerriers mais plus probablement des ancètres vénérés, des héros et des fondateurs de clans. Ceux-ci sont représentés avec des poignards en cuivre de type "Remedello" et des pendeloques en forme de double-spirale.
Dans les Alpes cependant, le dieu-cerf du Val Camonica et le dieu- taureau du mont Bego (divinités asianiques) continuaient à être adorés par les peuples vassaux en même temps que le dieu solaire (divinité originaire de Vucedol).


    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes