LES PONTIQUES DES "POTERIES CORDÉES" :

Ce sont les ancètres des Celtes. Ils se sont formés par la fusion des "Peuples aux amphores globulaires" avec les "Pontiques des poteries cordées et des haches de batailles" venus de l'est vers 2400 av.Jc / 2800 BC. Physiquement ces Pontiques étaient un peu plus graciles et plus dolichocéphales que les europoïdes des steppes dont ils provenaient. Ils utilisaient des haches de combat en pierre et des poteries "cordées" (décorées d'empreintes de cordelettes). Ils enterraient les hommes sur le coté droit et les femmes sur le coté gauche, tous les deux face au sud, dans des petits tumulus ronds. Les hommes étaient accompagnés de haches de guerre et de poteries cordées et les femmes étaient accompagnées de parures et de poteries non cordées. Ces tombes étaient rassemblées pour former des cimetières. Parfois, les hommes et les femmes étaient séparés dans des cimetières distincts.
En Hollande les poteries cordées seront ensuite remplacées par des gobelets cordés de style "P.F.B" (à pieds protubérants) servant probablement à boire de la bière ou de l'hydromel.
Vers 2200 av. Jc / 2500 BC, les gobelets cordés donneront naissance aux gobelets campaniformes (gobelets de luxe, en forme de cloches, réservés aux classes dirigeantes). Les sépultures féminines sont négligées par rapport à celles des hommes.

Cette civilisation des gobelets évoluera ensuite en plusieurs phases :

-2200 av.Jc : Gobelets à décor envahissant de type cordé ("A.O.C") ou non-cordé ("A.O.O").

-2100 av.Jc : Gobelets "A.O.C", "A.O.O" et "maritimes / zonés/ internationaux" (alternances de bandes lisses lustrées et de bandes peignées en "arètes de poisson").
Les haches de pierre sont remplacées par les poignards de cuivre. Expansion vers l'Allemagne, l'Angleterre, et aussi les cotes de la Manche jusqu'en Bretagne et même plus au sud. En France et Angleterre, ces Celtes occidentaux enterrent leurs chefs (hommes exclusivement) sur le flanc gauche, face à l'est, avec un poignard de cuivre, une hache ou un matériel d'archer. Les autres tombes n'ont pas d'orientation particulière. Les femmes sont enterrées avec des parures et des poinçons.
Les Celtes de l'est (proto-Britonniques d'Allemagne et de Tchécoslovaquie) adoptent les gobelets "maritimes orientaux" à décors de zigzags, de métopes et de losanges. Ils utilisent aussi des poteries non-décorées (contrairement aux Celtes occidentaux) et adoptent les cruches à anses des peuples de Vucedol ainsi que les brassards d'archers en chiste. Contrairement aux Celtes de l'ouest, leurs tombes sont regroupées dans des cimetières et non pas isolées. Et ils enterrent les hommes sur le côté gauche et les femmes sur le côté droit, tous les deux face à l'est. Le peuple de Mako, en Hongrie (apparenté aux peuples de Vucedol), adopte aussi les gobelets "maritimes orientaux" (culture de Csepel).

-1900 av.Jc : Celtes occidentaux à gobelets de type "Veluwe" en Hollande et Allemagne du nord. Adoption des "brassards d'archers" en chiste venus des Celtes orientaux d'Europe centrale (brasselets plats à 4 trous puis bracelets courbes à 2 trous).

-1700 av.Jc : Gobelets géants de style "contracté" de Hollande et de Deule-Escaut puis décors "barbelés".
A la même époque, les Celtes orientaux Britonniques d'Europe centrale adoptent l'usage du bronze et fondent la culture d'"Unetice". Par la suite ils envahiront petit à petit la France (Gaulois) et l'Angleterre (Bretons), remplacant les Celtes occidentaux de ces régions (Gaels / Goïdels).


    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes