Le zodiaque existe sous deux formes :

-Le zodiaque "tropical" :

Utilisé en occident, il est basé sur le cycle des saisons. Ainsi le Bélier commence avec l'équinoxe de printemps, le Cancer avec le solstice d'été, la Balance avec l'équinoxe d'automne et le Capricorne avec le solstice d'hiver.

-Le zodiaque "sidéral" : Utilisé en Inde, il est basé sur les étoiles. Celles-ci se déplacant lentement par rapport aux solstice et aux équinoxes, les deux zodiaques se trouvent actuellement décalés de 23°(ou 23 jours). Ce décalage progressif porte le nom de "précession des équinoxes" et suit un cycle complet d'environs 25000 ans.

A cause de ce phénomène, le point vernal (déterminant l'équinoxe de printemps) se déplace lentement à reculon dans le zodiaque sidéral :

En 508 av.Jc. l'astrologue babylonien Naburiannu le voyait au 10 ème degrés du Bélier.

En 373 av.Jc. l'astrologue babylonien Kidinnu le voyait au 8 ème degrés du Bélier.

Vers 294-283 av.Jc. le Grec Timocharis le voyait à 6°30' du Bélier .

En 130 av.Jc. l'astronome grec Hipparque le voyait à 4°30' du Bélier.

Vers 101/180 ap.Jc. l'astrologue romain Ptolémée le voyait vers le début du Bélier, avant son entrée dans les Poissons (C'est ce que certains appellent le début de l'ère des Poissons).

Au 5ème siècle ap.Jc. Pamprepios le voyait à 27° des Poissons.

En 622 ou 624 Stéphanos d'Alexandrie le voyait à 22° des Poissons...

Et dans quelques siècles le point vernal entrera dans le Verseau (C'est ce que certains appellent l'entrée dans l'ère du Verseau).

En fait c'est seulement aprés le 8ème siècle ap.JC. que les astrologues arabes, au lieu de continuer à observer le ciel, préfèreront fixer le point vernal à 0° du Bélier en se basant sur ce qu'avait décrit Ptolémée pour son époque. C'est ainsi qu'ils créeront le "Zodiaque sidéral" encore utilisé actuellement en Occident.