L'astrologie solaire occidentale est née en Mésopotamie vers 2500 av.Jc.
Jusqu'en 410 av.Jc. l'observation des astres ne servait qu'à prédire l'avenir des pays et des rois. Le zodiaque comportait alors 18 signes en tout.
Vers 419 av.Jc. ce nombre passera à 11 puis, trois siècles plus tard, le signe de la Balance sera créé en coupant une partie du scorpion.
A la suite des guerres médiques, les grecs commenceront à prendre connaissance de l'astrologie mésopotamienne. Il faudra cependant attendre la constitution de l'empire d'Alexandre pour que l'astrologue chaldéen Bérose (344/260 av.Jc.) vienne en Grèce pour enseigner tous ses secrets.
Vers la même époque, l'astrologie rationalisée par les grecs pénètrera en Inde puis, ensuite, chez les romains.
Aprés la chute de l'empire romain, l'astrologie codifiée par Ptolémée (101/180 ap.Jc.) sera reprise par les arabes .Ceux-ci la réintroduiront en Europe grace aux traductions effectuées en Espagne par Jean de Tolède entre 1135 et 1153.


zod.htm maisons.htm planetes.htm etoiles.htm