LES COUCHITES :

Les peuples Couchites sont apparentés aux peuples de langues afro-asiatiques : Berbères, Égyptiens et Sémites.
Leurs civilisations ont suivi les stades suivants :

- Couchites Éburriens / Éburraniens / Proto-Capsiens du Kenya (-10000 / -3600) :
Chasseurs-cueilleurs négroïdes utilisant des microlithes et des lames d'obsidiennes.

- Couchites Ghoubbétiens d'Asa-Ragid (4800 BC) :
Ce sont des pêcheurs vivant sur la cote, du coté de Djibouti. Ils utilisent des microlithes et des poteries incisées et peignées (poteries introduites par les Ounaniens du Soudan).

- Couchites de Gogoshiis-Qabe (-3200 -1400 av.Jc / -4100 -1600 BC) :
La poterie arrive dans le sud de la Somalie.

- Couchites de Lake-Besaka B en Éthiopie (-2800 -1500 av.Jc / -3600 -1900 BC) :
Ce sont des Couchites négroïdes utilisant des microlithes et des poteries lisses incisées, impressionnées, cordées ou peignées (poteries introduites par les Couchites de la cote).

- Couchites Dongodiens du néolithique pastoral ancien (-2500 -1200 av.Jc / -3100 -1500 BC) :
Ce sont des pasteurs élevant des chèvres et des moutons (animaux introduits par les pasteurs Ounaniens du Soudan). Ils utilisent des poteries de type "Ndérit / Gumban A" décorées de ponctuations et incisées à l'intérieur. Ils utilisent aussi des bols de pierre.
A partir du Kenya du nord, les Couchites Dongodiens se dirigent vers le Kenya du sud et la Tanzanie du nord entre 1300 et 1000 av.Jc (-1900 / -1600 BC). Ils se divisent alors en deux groupes : Les pasteurs de la savane, qui enterrent leurs morts dans des tumulus, et les Elmenteitiens qui les incinèrent. Actuellement, ces tribus installées en Tanzanie portent le nom d'Iraqws.

- Vers 2100 av.Jc (2600 BC), des Couchites iront s'installer au Yémen pour former l'état de Tihâma (Sabr et Sihî). Mais ils seront finalement chassés par les Sémites du royaume de Saba.


Les Couchites de la cote (Erythrée, Djibouti et Harrar), au 3èmes et 2èmes millénaires av.JC, formaient la civilisation Asgoumhatienne. Leurs poteries étaient décorées "à la coquille" (coquillages) et leurs tombes, appelées "aowelos", étaient en forme de croissant ou de cercle (ou double-cercle) en pierres. Leurs gravures rupestres, qui formaient le style "arabo - éthiopien", sont passées par trois phases :

- 3000-2000 BC : Style A naturaliste. Gravures d'animaux sauvages et de chasseurs.

-2000-500 BC : Style B schématique. Gravures de pasteurs en forme de "H" et de bovidés cloisonnés et à longues cornes.

- 500-0 : Style C figuratif dégénéré. Gravures d'animaux sans tête, ou avec des cornes droites plongeant vers le sol, et de guerriers armées de lances et de boucliers. Représentations de zébus (boeufs à bosse) et de dromadaires nouvellement importés d'Arabie.

Une nouvelle étude plus fine de cet art permet de dégager ces périodes :

- Style de la faune sauvage (3000-2000 BC) : Les animaux sont représentés de manière ponctuée ou poinconnée.

- Style "Darra" (3000-1000 BC) : Les animaux sont de profils, ont de longues cornes et ont les pattes "dédoublées"

- Style "Darra évolué" : Plus réaliste.

-Style "biconcave" : Le dos et le ventre des animaux sont concaves.



    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes