LES GUINÉENS :

Les Guinéens sont des peuples négroïdes parlant des langues négéro-kordofaniennes.
Au début les forêts du golfe de Guinée étaient occupées par des pygmées Toumbiens-Tshitoliens (-12500 / -5000 av.Jc) tout comme les forêts du bassin du Zaïre.
Un peu plus au nord (dans le sud de la Mauritanie, au sénégal et au sud du Mali) se trouvent des noirs véritables dont la culture ressemble un peu à celle des pygmées Toumbiens : ce sont les Paratoumbiens. Ils progressent vers le sud et s'installent le long du golfe de Guinée (en refoulant les pygmées) pour former la civilisation néolithique guinéenne ou "culture des houes". Ils utilisent des poteries grossières, des microlithes et des haches polies ainsi que des batons à fouir pour la culture des tubercules. Voici les différents stades de cette civilisation :

-Vers 3500 / 2300 av.Jc (4400 / 2800 BC), les Guinéens Paratoumbiens sont à Khant, au Sénégal. puis à Kakimbon en Guinée.
-Vers 2200 / 1500 av.Jc (2700 / 1900 BC), les Guinéens sont à Kamabai et Yengema en Sierra-Leone.
-Vers 1800 / 1500 av.Jc (2200 / 1900 BC), les Guinéens de Dhars-Tichitt et Oualata, dans le sud-est de la Mauritanie, sous l'influence des Berbères et des Ounaniens, se mettent à cultiver le mil et à à utiliser des poteries "wavy-lines" et des chars à boeufs. -Vers 1600 / 1300 av.Jc (3100 / 1100 BC), les Guinéens de Rim, au Burkina-Fasso cultivent le sorgho et le mil et les éleveurs-agriculteurs de Kitampo sont en Côte d'ivoire et progressent vers la Ghana et le Togo.

Plus à l'est cependant d'autres guinéens semblent aussi avoir pénétré dans la zone des forêts en venant du nord. Ils s'installeront à Dutsen-Dongba au Nigéria (5800 / 3400 BC) puis progresseront vers le Cameroun, à Obogobo (5100 BC)


    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes