LES PONTIQUES DES TOMBES A CATACOMBES :

Les Pontiques (Indo-Européens) des tombes à catacombes / culture de Sroubnaya (2900 à 1300 BC) ont introduit la métallurgie du bronze ainsi que la coutume consistant à enterrer les hommes sur le coté droit et les femmes sur le coté gauche dans des caveaux en bois recouverts d'un tumulus (Kourganes).
Ce peuple utilisait des haches de bataille et des chars tirés par des chevaux et il fabriquait des gobelets à fond plat cordés ou incisés. Les animaux élevés étaient les boeufs, les chevaux, les moutons et les chèvres.

En Ukraine occidentale, les derniers pontiques des tombes à catacombes formeront la civilisation de Bagato-Valikov / Mnogovalikova (2100-1900 BC) puis de Sabatinovka (1900-1300 BC). Aprés, ce peuple sera progressivement chassé par les Cimmériens (une des tribus des tombes à charpentes, venues de l'est) et il se réfugiera dans les Balkans (culture de Noua), formant alors le groupe des Daces / Gètes de Roumanie, des Illyriens d'Albanie, des Thraces de Bulgarie, ainsi que des Arméniens qui partiront s'installer en Anatolie du nord à l'époque de la guerre de Troie.

D'autres indo-européens avaient également adopté les tombes à catacombes :

- Les proto-Méotes du Kouban-Terek au nord du Caucase (2600-1200 BC).

- Les peuples de Zlota, en Pologne et de Dniepr-Desna / Desna moyen.
Ils étaient probablement les ancêtres des Slaves. (Dans les tombes, les hommes étaient enterrés sur le coté gauche et les femmes sur le coté droit.)

- Le peuple de Vucedol, ancètre des Italiotes.

- Les proto-Aryens Iraniens du Turkestan.
Ceux-ci progresseront vers le sud de l'Ouzbékistan et s'installeront à Sapalli-Djarkutan (1500 av.jc / 1900 BC), Kuzali (1350 av.jc / 1750 BC), Sapalli-Molali (1250 av.jc / 1550 BC) puis Boustan (1100-1000 av.jc / 1400-1300 BC), ainsi que dans le sud du Tadjikistan, à Tulkhar et Bishkent (1250-850 av.jc / 1550-1050 BC). Ces tribus étaient les ancètres des Iraniens (parlant une langue irano-aryenne "occidentale" contrairement aux Scythes et Cimmériens qui parlaient une langue irano-aryenne "orientale").


    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes