LES PROTO-OURALIENS :

Les Proto-Ouraliens descendent des chasseurs mésolithiques.
A partir de 5500 BC, ils subissent l'influence des Pontiques Indo-Européens de la Russie du sud et adoptent leurs poteries imprimées, mais leur économie continue de reposer sur la chasse et la pêche.
Ce genre de céramiques, en fait, semble avoir été inventé au japon, vers 14000 BC, par les Jomons (ancètres des Aïnous). Elles ont ensuite été adoptées en Mandchourie (poteries de Primorie et Ust'Karenga, 10000 BC) puis en Mongolie (poteries d'Ust'Menza, 9500-7500 BC) puis au Kazakhstan (poteries d'Atbasar, 5000 BC) et en Sibérie (poteries de Tashkovo, 5000 BC), avant d'arriver enfin en Russie, chez les Pontiques et les Proto-Ouraliens.
Au début leurs poteries sont peignées et à fond pointu. Ensuite, provenant de la haute Volga, se répendent les poteries à fond arrondi, peignées et à fossettes, parfois cordées, de Lialovo (5500-4400 BC). Les Proto-Ouraliens les plus occidentaux adoptent également les tombes à ocre. Ensuite se répend la culture de Volossovo (3500-2900 BC) qui subira plus tard l'invasion des Indo-Européens de Fatyanovo, vers 2900-2300 BC. Mais les Proto-Ouraliens ne se laisseront pas aisément soumettre : on a retrouvé des tombes indo-Européennes contenant des hommes tués par des flêches volossovienne.
Plus au nord, vers 2300 BC, les derniers Proto-Ouraliens seront remplacés par les Ouraliens / Finno-ougriens venus de la culture de Ymiyakhtakh (2300-1300 BC) du nord de la Sibérie (culture des tetes de fleches à bases égales), celle-ci provenant de la culture d'Ulakhan-Segelennyakh au nord du Baïkal. .

Actuellement, les ouraliens occupent toujours le nord de la Russie. Ils sont divisés en de nombreux peuples (Magyars / Hongrois, Saams / Lapons, Suomis / Finnois, Estes, Lives, Mordves, Maris / Tchérémisses, Votyaks / Oudmourtes, Komis-Permyaks, Komis-Zirianes, Vogouls / Mansis, Khantis / Selkoups, etc...)


ETUDE GENETIQUE :

Les Proto-Ouraliens faisaient partie du groupe génétique des "Chasseurs de l'est" ("EHG"). Ils seront ensuite remplacés par le groupe génétique "Early Bronze Age / Baikal" ("EBA") venu du nord de la Sibérie.


    Retour --> page precedente        Retour --> page des cartes